Vidéo: Découvrez la Méthode Géobios

Une solution pour mieux connaitre et maitriser son lieu

Un diagnostic géobiologique (ou "expertise" géobiologique) consiste à identifier l’ensemble des agressions auxquelles sont soumis les occupants d’un lieu (habitation, locaux professionnels, élevage...) puis à apporter des conseils sur mesure.

Le bon sens en géobiologie

"Le microbe n’est rien, le terrain (biologique) est tout", Claude Bernard

Un être en pleine santé est, en effet, beaucoup plus résistant contre toute forme d’agression.
Placer son lit en zone neutre, hors des points « géopathogènes », dans un milieu accessible aux rayonnements nourriciers cosmotelluriques et hors d’atteinte de la pollution électrique, y participe.
Un diagnostic géobiologique se doit alors d'être réalisé par un professionnel expérimenté.
La géobiologie étudie un terrain, une habitation, un bureau. Son expertise met en lumière les zones «géopathogènes».Il s’agit des courants telluriques, des cours d’eau souterrains, des failles du sous-sol, etc.

La géobiologie permet d'optimiser votre espace, le plus souvent en déplaçant certains lits et sièges, parfois moyennant une réaffectation des espaces intérieurs et, très exceptionnellement, au prix d’une extension.

Le rôle du géobiologue

solution santé naturelleLe métier du géobiologue consiste à réduire l’impact des champs électromagnétiques et des rayonnements ionisants sur la santé des êtres vivants, que ces nuisances soient d’origine naturelle ou qu’elles soient occasionnées par le « progrès ».
Pour autant, le géobiologue n’est ni un thérapeute, ni un guérisseur et encore moins un gourou.
À la fois technicien et chercheur, le géobiologue, sa contribution consiste à préserver les organismes vivants. Il veille à ce qu’ils ne soient pas bridés et parasités par un séjour prolongé sur une zone balayée en permanence par des perturbations allant à l'encontre du Vivant.
La plupart des perturbations émanant du sous-sol ne peuvent être neutralisées. La meilleure solution est donc l'évitement. Le géobiologue détecte les différentes perturbations et les reporte précisément sur un plan à l'échelle. Vous pouvez ainsi les localiser, et donc les éviter en déplaçant notamment vos lits et vos sièges.

Les trois grandes phases du diagnostic géobiologique

Découvrez les trois grandes phases qui font la spécificité de la méthode GÉOBIOS®

L’observation de l’environnement :
préambule au diagnostic géobiologique

solutions santé naturelleLes informations à glaner par les propriétaires

Le terrain à bâtir et l’habitation s’inscrivent dans un cadre qu’il convient d’étudier en priorité. Notamment la structure géologique du sol, sa radioactivité et les polluants chimiques. Le géobiologue vous indiquera les structures ressources (Mairie, CRII-RAD...) qui pourront vous donner ces informations.

De nombreuses autres données utiles sont relativement accessibles :
- La qualité de l’air est-elle satisfaisante ?
- Quelle est la nature des sols?
- Quelle est le relief, l’orientation du terrain, la végétation ?
- Le secteur est-il industrialisé ?
- Existe-t-il une ligne à haute tension à moins de 250 mètres ou un transformateur EDF accolé au terrain ?
- Une antenne-relais hertzienne est-elle visible à moins de 300 mètres ?
- Quelle est l’histoire du lieu ?
- Le voisinage est-il calme et en bonne santé ou, au contraire bruyant ou comporte-t-il de nombreux malades ?

L’écoute et le sondage par le géobiologue avant le début du diagnostic

- Aux abords immédiats du bâtiment ou sur le terrain à expertiser

Le balayage visuel du terrain s'il y en a un permet de repérer les arbres et les haies perturbés.
Lorsque le bâtiment existe depuis plusieurs années, ses murs extérieurs peuvent apporter de précieux indices : par exemple, y a-t-il des remontées d’humidité ou des fissures dans les murs ?

- Auprès des occupants du lieu

La première étape consiste à écouter soigneusement les occupants du lieu pour bien comprendre leurs attentes et leur prodiguer des conseils adaptés.

Détections et mesures

Une agression légère, parfois imperceptible mais répétée chaque nuit peut impacter autant qu’une agression brutale mais brève. Nous passons le tiers de notre vie dans notre lit et nous restons parfois assis de longues heures au même endroit. Ainsi, le géobiologue qui suit le protocole GÉOBIOS® concentrera son attention sur les chambres à coucher, les fauteuils et les sièges de bureau.

Le matériel du géobiologue professionnel

solutions santé naturelleLe choix du matériel dépend de l'objet recherché :

- Les réseaux géobiologiques (Hartmann, Curry, grand diagonal, failles, cheminées cosmotelluriques)

se détectent à l’antenne de Lecher sur des longueurs d’onde spécifiques.

- Les champs magnétiques alternatifs (50 Hz)

s’apprécient en milligauss ou en nanoteslas à l’aide de sondes magnétiques branchées sur un multimètre blindé.

- Les champs électriques alternatifs

se mesurent en volts par mètre à l’aide d’un multimètre blindé et spécifique, équipé d’une sonde électrique au bout d'une perche isolante.

- La résistance de la prise de terre

se mesure en ohms à l’aide d’un ohmmètre de boucle à l’intérieur des habitations et des bureaux.

- Les densités de puissance (provenant des radars ou des relais émetteurs de téléphonie mobile)

s’apprécient en microwatts par cm2 et leur champ électrique en millivolts par mètre.

- La concentration en gaz radioactif radon 222

se mesure en becquerels par mètre cube


 

La réalisation du plan

solutions santé naturelleAprès le tour du propriétaire, un plan précis est réalisé par le géobiologue (conformément au protocole qualité GÉOBIOS à consulter ici).
Son échelle est de 1/20e à 1/50e selon qu'il s'agit d'une habitation ou d'un terrain à bâtir. La réalisation du plan est un travail long : il demande en moyenne une heure trente pour un bâtiment de 100m2 et beaucoup plus pour les terrains à bâtir de grande taille.
Il s'agit d'une étape clé du diagnostic géobiologique car elle permet au géobiologue de s'imprégner du lieu avant de commencer son travail de détection.
Les différents réseaux et les cheminées cosmotelluriques sont méthodiquement recherchés puis reportés à l’aide d’un « Kutch » d’architecte sur le plan. Il servira de repère pour les occupants qui pourront à l'avenir, de façon autonome, modifier l'implantation des pièces sans risque, en respectant les zones "neutres" (restées blanches sur le plan). L'expérience montre que les clients ressortent les plans d'expertise pour adapter leur aménagement intérieur à l'occasion des modifications de la structure familiale.


L’analyse de la qualité biotique du lieu

Elle se fait grâce à l'antenne de Lecher (voir les outils du géobiologue) et passe par la prise en compte des éléments suivants :

Pour tous types de diagnostic géobiologique (habitations, bureaux, terrains à bâtir, étables, haras, plantations) :

- Les veines d’eau souterraines.
- Les discontinuités entre les cours d’eau (failles humides obliques, failles sèches, crevasses et cavités).
- Le grand réseau diagonal.
- Le réseau sacré (solaire, bénéfique si en zone neutre)
- Les zones particulièrement bénéfiques pour le Vivant, lorsqu'elles existent.

En complément, pour les constructions existantes

- Les zones très localisées à éviter impérativement
- Le réseau Curry
- Les noeuds Hartmann 3 plans (y compris en zone neutre)
- Les cheminées cosmotelluriques (de 3 types)


L’exploration des ondes électromagnétiques.

Elle permet de vérifier que les occupants ne sont pas exposés à des doses excessives.

- Pour tous types de diagnostic géobiologique (habitations, bureaux, terrains à bâtir, étables, haras, plantations) :

• Détection et mesure des hyperfréquences, provenant d’antennes proches, dont l’intensité peut présenter un risque par rapport aux normes préconisées, notamment dans les chambres.

- En complément, pour les constructions existantes

• Vérification de la résistance de la prise de terre
• Mesure du champ électrique à la tête de lit ou autour du poste de travail
• Mesure du champ magnétique au niveau des têtes de lit ou postes de travail

Conseils et recommandations du Géobiologue

La dernière étape consiste à proposer des solutions qui ont fait leurs preuves.

Conseils suite au diagnostic des réseaux et des champs telluriques

L'objectif est la mise en zone neutre des occupants.
La solution adoptée ressortira d’un dialogue entre le géobiologue et les personnes concernées.
Le client est seul décisionnaire. Le géobiologue délivre un avis consultatif mais ne cherche pas à imposer sa solution. Le client est entièrement libre de suivre ses conseils ou non.

Conseils suite au diagnostic des ondes électromagnétiques

Voici quelques exemples de conseils qui pourront vous être apportés par le géobiologue :
• Préférer les interrupteurs bipolaires des lampes de chevet aux interrupteurs classiques qui ne coupent qu’un fil.
• Pas de radio-réveil branché sur le secteur. En revanche, pas de problème s’il fonctionne avec ses piles (courant continu de faible voltage et non alternatif en 220 volts).
• Éviter les miroirs dans les chambres.
....

Zoom sur les protections contre les ondes électromagnétiques d'origine artificielle :

Il existe de nombreux systèmes pour se protéger des pollutions électromagnétiques d’origine artificielle. Ils sont exposés dans le livre d'Alain de Luzan, « Votre Santé en lieu sûr » et le géobiologue agréé GÉOBIOS® pourra vous en parler plus en détail. Voici déjà un aperçu : 

Ces systèmes de protection ont ceci en commun que leur effet est vérifiable par tous et mesurable objectivement. En fait, il s’agit de créer des boucliers de protection pour stopper ou réfléchir des ondes, voire de couper une alimentation électrique en amont ou encore de faciliter l’évacuation des charges électriques vers le sol.

solutions santé naturelle

Si nécessaire, le géobiologue agréé GÉOBIOS® fournit quelques adresses des fournisseurs de matériels de sécurité électrique (biorupteurs, boîtiers faradisés, câbles blindés, etc.) mais en aucun cas il ne vous vendra lui-même de dispositif car il n'est pas représentant de commerce.

À moins que le géobiologue soit électricien de métier, il n’est pas de son ressort d’effectuer la pose des dispositifs de protection électromagnétique.

Exigez la qualité GÉOBIOS®,
un protocole qui a fait ses preuves

La géobiologie, aussi fondamentale soit-elle pour notre santé et notre bien-être, n'est pas "reconnue" par la médecine conventionnelle et n'est pas réglementée. Quiconque peut s'autoproclamer géobiologue, proposer des diagnostics géobiologiques "bâclés" voire inexistants, cherchant à vous faire peur et vous vendre, une fois rendu chez vous, des "grigris" miracles que vous paierez une fortune.

Face à cette situation alarmante, qui met en danger les victimes de ces charlatans, l'équipe GÉOBIOS® et ses partenaires se battent, depuis vingt-huit ans, pour promouvoir une géobiologie scientifique et exigeante.

Ceci passe par  :
- Une formation à la géobiologie rigoureuse à travers L'École Française de Géobiologie,
- L'agrément GÉOBIOS® et la certification GÉOBIOS®: les meilleurs géobiologues issus de L'École Française de Géobiologie rassemblés dans le Réseau GÉOBIOS®
- Ils s'engagent à suivre un protocole de diagnostic géobiologique exigeant : Le protocole GÉOBIOS®.

solutions santé naturelleLe protocole GÉOBIOS® est une méthode précise et rigoureuse pour un diagnostic géobiologique fiable de votre habitation, de votre bureau ou de tout lieu dans lequel séjournent des êtres vivants (humains, animaux, végétaux) dont vous souhaitez protéger le bien-être et le développement. Il est repris et détaillé dans notre Charte de fiabilité, éthique et qualité.

En reportant les zones à risque à l’échelle et en couleur sur un plan, les géobiologues agréés GÉOBIOS® vous apportent une cartographie précise des endroits à éviter.
Travaillant sur place (et non à distance) à l’aide d’outils professionnels de détection et de mesure, nos géobiologues agréés GÉOBIOS vous remettront un plan renseigné à l’échelle et une vingtaine de recommandations adaptées à votre situation.

Leur objectif : vous soustraire des ondes et des champs électromagnétiques qui peuvent affecter votre équilibre.

Nous mettons à votre disposition  :

Suite du dossier géobiologie :