L’impact de l’environnement sur la santé

environnement et santé

Environnement et Santé sont étroitement liés. Le géobiologue détecte et mesure les agressions présentes dans votre environnement. En vous informant et vous conseillant, il vous aide à vous en prémunir.

Mais quelles sont ces facteurs environnementaux qui peuvent nous rendre malades?

La géobiologie étudie l’impact sur la santé :

des ondes,
des courants,
des champs électriques,
des champs magnétiques,
des rayonnements ionisants
et de l’ensemble des pollutions environnementales
sur l'équilibre énergétique.

Découvrez en vidéo

"Ces agressions invisibles venues du sous-sol" : Parties 1 et 2

"L'impact des ondes artificielles sur la Santé"

Les grandes "familles" d'agressions :

Environnement et santé sont liés par des phénomènes de nature différente :

Les rayonnements ionisants

Issus de la radioactivité naturellement présente dans l'environnement, ils peuvent détériorer notre santé en dégradant nos cellules, voire en les détruisant.

Les champs électriques

Un champ électrique peut affecter notre équilibre nerveux tout comme notre rythme cérébral. Il pénètre peu profondément dans notre corps mais peut provoquer des tensions nerveuses et des insomnies.

Les champs magnétiques

Un champ magnétique continu interagit avec le fer contenu dans nos globules rouges. Or, l’oxygène se fixe sur les particules de fer contenues dans l’hémoglobine pour donner l’oxyhémoglobine. Si ces particules de fer sont freinées, par un réseau magnétique, les organes situés en aval manqueront d’oxygène et un organe en hypoxie dépérit de même qu’un muscle sous-oxygéné nous alerte par des crampes. Au passage,n’oublions pas que le cœur est un muscle...

Le champ magnétique alternatif d’une ligne à haute tension peut porter atteinte à la santé, surtout quand le voltage est élevé. En effet, le courant qu’elle transporte est alternatif. Cela signifie qu’il change de sens cent fois par seconde(soit 50 cycles par seconde = 50 hertz). Comme le démontre l’expérience d’Oersted, une inversion de champ magnétique fait pivoter l’aiguille d’une boussole de 180°. Or, nos molécules d’eau dont notre corps est composé à 75 %, constituent des dipôles, c’est-à-dire des aimants.La charge négative se trouve du côté de l’atome d’oxygène et la charge positive du côté des deux atomes d’hydrogène. Il suffit de se pencher sur le principe du four à micro-ondes pour s’en convaincre. Si l’aliment ne contient pas d’eau, il ne chauffe pas. S’il en contient, il devient brûlant en quelques secondes, du fait que les molécules d’eau pivotent 2,45 milliards de fois par seconde (2,45 gigahertz). Certes, nos propres molécules d’eau pivoteront moins rapidement dans le champ magnétique alternatif d’une ligne H.T. que si elles étaient placées dans un four à micro-ondes. Cependant, la répétition sur une longue période de leur rotation cent fois par seconde a un effet délétère.

environnement et santé

« les agressions géopathogènes ne s’additionnent pas,

elles se multiplient entre elles ».

Environnement et santé : Les rayonnements naturels

L'énergie naturelle, cosmique et tellurique, est indispensable à notre santé et à notre vitalité. Mais elle impacte aussi parfois notre bien-être en fragilisant notre équilibre énergétique. Les agressions les plus néfastes sont naturellement présentes dans notre environnement.

environnement et santé

Les énergies nourricières

La vitalité des êtres vivants est entretenue pas les rayonnements cosmotelluriques nourriciers.

la Terre et le Soleil sont les véritables parents de tous les végétaux et animaux qui peuplent notre planète. Parmi les rayonnements qui nourrissent et entretiennent la vie sous ses formes multiples, citons le rayonnement cosmique et le rayonnement tellurique. La rencontre entre le flux cosmique positif (descendant) et le flux tellurique négatif (ascendant) produit l'énergie cosmotellurique. On dit alors que "le champs cosmotellurique est en harmonie".
Les êtres vivants y puisent une part essentielle de leur vitalité.

Le bouclier magnétique terrestre, photo ci-dessus, protège le règne vivant des corpuscules des vents solaires.

environnement et santéLe rayonnement cosmique

Grâce aux deux ceintures de Van Allen, le champ magnétique terrestre stoppe les protons et les neutrons à 20 000 km d'altitude et les électrons à 3 500 km d'altitude. L'atmosphère filtre une part importante des rayonnements ionisants, laissant passer principalement la lumière, les infra rouges, les U.V.A., une partie des U.V.B. et le rayonnement cosmique.
Sans cette protection, aucune vie ne pourrait subsister à la surface du globe.

Le rayonnement tellurique

Ce rayonnement nourricier qui émane du sol véhicule une multitude d’ions négatifs attirés par le rayonnement cosmique positif. Lorsqu’ils se complètent et s’équilibrent, les champs cosmo telluriques sont bénéfiques. Ils chargent l’air que nous respirons et alimentent notre vitalité.

Mais, à l’inverse, certaines composantes du rayonnement tellurique peuvent nous agresser. Il s’agit en particulier des neutrons thermiques et du rayonnement gamma que l’on détecte principalement à la verticale des cours d’eau souterrains, des discontinuités du sous-sol et des failles.

Les énergies agressives

Les agressions d'ordre géobiologique naissent de l'interaction entre le champ électrique terrestre, le champ magnétique terrestre et le rayonnement solaire. Il s'agit de rayonnements qui quadrillent toute la surface du globe jusqu’en haute altitude (nous ne sommes pas plus à l’abri de certaines agressions géopathogènes au dernier étage qu’au rez-de-chaussée).

Parmi ces réseaux, ceux de Hartmann, de Curry, et le grand réseau diagonal peuvent affecter la santé du vivant (hommes, plantes, animaux).

Les cours d’eau souterrains

L’impact d’un cours d’eau souterrain sur la santé est d’autant plus important que sa pente est forte, son débit important, sa profondeur faible et que le sous-sol est compact.

environnement et santéLa nature des perturbations émanant d’un cours d’eau souterrain peut être multiple :

• variation thermique localisée, en raison de l’évaporation de l’eau à la verticale,

• émanation de gaz radioactifs (radon 222, actinon) : la Terre est comparable à une gigantesque cocotte-minute.Tout comme la vapeur d’eau fuse par les petits trous, le rayonnement gamma fuse de son manteau en fusion et de son écorce par les passages de moindre résistance que sont les discontinuités du sous-sol (traversant le cours d’eau puis la faille qui le surplombe ou seulement la faille si celle-ci est "sèche")

• stress électrique : La friction de l’eau contre les parois génère une différence de potentiel électrique à la verticale des rives. Il est plausible que ce soit elle qui déclenche la contraction musculaire involontaire du sourcier. Les cellules du corps humain sont stressées quand il reste immobile à la verticale d’un cours d’eau souterrain, les empêchant d’osciller normalement.

Ces rayonnements gamma ont un effet ionisant. Ils peuvent alors fracturer notre ADN contenu dans leur noyau, tuant ainsi la cellule. Plus souvent, ils arrachent au passage des électrons à nos cellules, les transformant ainsi en « radicaux libres ». Ces cellules devenues très instables vont interagir avec les cellules saines qui les entourent et provoquent des désordres biologiques en série. Or, il se trouve que le dénominateur commun de tous les cancers est justement la prolifération des radicaux libres.

Si l'on séjourne à la verticale de deux facteurs cumulés : cours d'eau souterrain et nœud Hartmann, les conséquences peuvent aller de violentes migraines nocturnes et des maladies neuro-dégénératives. Le cours d'eau souterrain agît notamment sur le système endocrinien.

Peut-on se protéger des effets d’un cours d’eau souterrain ?

La capacité de pénétration des rayonnements ionisants de type gamma leur permet de traverser jusqu’à 22 centimètres de plomb. C’est la raison pour laquelle, nous les détectons jusqu’en haut des immeubles.
Se protéger d’un rayonnement gamma, c’est donc s’en écarter. La seule façon d’éviter un cours d’eau est de le localiser précisément. D’où l’intérêt des reports sur plan à l’échelle des géobiologues GÉOBIOS.

Les failles souterraines

environnement et santéIl s'agit de l’agression la plus forte en géobiologie. Les failles sont le fruit d'une veine d'eau souterraine qui a creusé en circulant en sous-sol.

On les repère en observant leurs dégâts matériels : un mur ou un carrelage fissuré, une haie trouée, un manque d’écorce sur le côté d’un arbre...

Leur nocivité est double :

- Elles laissent passer le rayon gamma qui fuse du « manteau » de la Terre (même si la faille est étroite)

- Elles canalisent des gaz radioactifs

A la verticale d'une faille, les chances de survie des végétaux s'amoindrissent et la santé des humains peut être gravement affectée. Par exemple, une faille sèche ou humide au niveau du bas-ventre de la femme peut être cause de stérilité. Si l'on trouve un nœud Hartmann ou un point étoile (voir réseaux Curry et Hartmann) à la vertical d'une faille, cela engendrera tôt ou tard un cancer.
A titre plus anecdotique, les failles peuvent aussi endommager l'électronique.

Les réseaux telluriques

Il existe un grand nombre de réseaux telluriques. Il s’agit de murs, ou de cordes invisibles, à peu près verticaux, qui constituent un maillage au sol en forme de filet. Ces réseaux multiples sont qualifiés d’ubiquitaires, car ils quadrillent toute la surface terrestre.
Les réseaux telluriques sont des rayonnements et non des courants.

On les classe souvent en deux catégories :

• les réseaux globaux, orientés selon les quatre points cardinaux,
- Le réseau Hartmann

Comme tous les réseaux telluriques, le réseau de HARTMANN couvre toute la surface terrestre. Il forme un immense filet, plus ou moins régulier, qui monte verticalement. Il comporte des plafonds espacés verticalement d'environ 2,50 m. Il se resserre au voisinage des cours d'eau souterrains.

environnement et santé

Il existe d'autres réseaux globaux nocifs que vous pouvez découvrir dans "Votre Santé en lieu sûr" (Réseau Romani, réseau Palm, rayons Peyré...)

- Le grand réseau global ou Réseau sacré

environnement et santé

Ce réseau tellurique est généralement bénéfique*. Il renforce la vitalité et les défenses de ceux qui dorment ou séjournent dessus, sous réserve qu'il ne s'y trouve aucun point nocif. Il est constitué de « cordes » de 3 à quelques dizaines de centimètres d’épaisseur. Elles forment un réseau d’environ 25 à 30 mètres de large (jusqu'à 7 m de large dans de rares cas).

* Chez certains individus, par sa composante électrique, il peut occasionner une irritation très localisée de la peau

• les réseaux diagonaux orientés à 45 ° (donc nord-ouest/sud-est et nord-est/sud-ouest).
- Le réseau Curry

Ses murs sont épais d’environ 40 centimètres. Il est assez irrégulier dans son tracé. La distance entre les cloisons qui le constituent varie de moins de 3,50 à plus de 8 m (4,5 m en moyenne dans les deux sens). Il se déforme en fonction des masses ferromagnétiques qui l'entraînent.
Sa dangerosité est plus forte encore que celle du réseau Hartmann.
La superposition de deux nœuds, Hartmann et Curry crée un point "étoile" qui est très nocif : perturbation du fonctionnement des cellules, des organes et des glandes endocrines.

Le réseau Curry peut être simplement dévié de quelques dizaines de centimètres, à l’aide de masses ferromagnétiques. Cette pratique délicate est notamment enseignée à L'École Française de Géobiologie.

environnement et santé

- Le grand réseau diagonal

Il s'agit d'un phénomène électrique. Il est constitué de plans verticaux (« cordes » ou « faisceaux ») de 3 cm d’épaisseur espacés en moyenne de 19 à 30 mètres et plus. Malgré la finesse de ses cordes et, en conséquence, de leur croisement (nœud) le grand réseau diagonal est extrêmement agressif (AVC, ruptures d'anévrismes, mort subite du nourrisson...). Il est, après la faille, une agression géopathogène majeure.
Heureusement, s'il est détecté, ce réseau peut être déplacé par l'effet de pointe (technique pratiquée par les géobiologues).

environnement et santé

Les réseaux Hartmann et grand diagonal sont de nature électrique. L’expérience montre que leurs croisements peuvent être déviés de quelques dizaines de centimètres également, par effet de pointe avec des tiges verticales (même en bois). Cette expérience obéit aux mêmes lois que le paratonnerre inventé par Benjamin Franklin en 1752.

- Les cheminées cosmotelluriques

Autrefois appelées "ronds de sorcières", les cheminées cosmotelluriques sont constituées de spirales d'énergie. La trajectoire d'une cheminée cosmotellurique peut parfois être oblique et se trouver décalée d'étage en étage.

Concernant les radiations et rayonnements émanant du sous-sol, l’homme doit enfin accepter le fait que sa taille est dérisoire à l’échelle de la planète.Le champ magnétique terrestre s’élève jusqu’à 20 000 kilomètres d’altitude (2 ème ceinture de Van Allen).

La meilleure des solutions santé naturelle est l’évitement, sur lequel repose le protocole d’expertise de la Méthode GÉOBIOS.

Environnement et santé : LES RAYONNEMENTS ARTIFICIELS

Environnement est santé sont aussi liés par la main de l'homme. En effet, des pollutions diverses, d'origine artificielle, nous agressent au quotidien. Ainsi, notre santé est affaiblie par l'"électrosmog" (ondes électromagnétiques), la pollution de l'air, de l'eau, la pollution chimique...

Ces perturbations sont détectées par le géobiologue moderne.

environnement et santé

La pollution électrique (« électrosmog »)

L’industrialisation poussée et les télécommunications plongent notre organisme dans un chaos hertzien de plus en plus dense, et pernicieux car inaccessible à nos sens. S’ajoutant aux ondes agressives d’origine naturelle, une multitude d’ondes hertziennes nous assaille.

Certains scientifiques s’en émeuvent et ont créé le mot « electrosmog » pour désigner ce fatras d’ondes d’origines artificielles qui nous arrive de tous les azimuts et même des milliers de satellites qui gravitent au-dessus de nos têtes. Ces scientifiques prétendent que la progression de « l’électrosmog » double tous les quatre ans. Selon eux, la pollution électromagnétique constitue désormais une menace supérieure à la pollution chimique pour les êtres vivants.

environnement et santé

L'"électrosmog" est une des facettes du lien environnement et santé. Cette pollution est grandissante et de plus en plus alarmante.

environnement et santéQuelles sont ces agressions électriques ?

Depuis plusieurs années, avec insistance, la presse écrite s’interroge sur la nocivité des téléphones mobiles et des antennes relais(voir article dédié).
L'exposition aux rayonnements des radars cause à terme stérilité, leucémie et cataracte annulaire.
Quant à la polémique concernant l’impact sur la santé des lignes à haute tension(voir article dédié), des transformateurs, des tubes cathodiques (TV et ordinateurs) ou des fours à micro-ondes, cela fait plusieurs décennies qu’elle persiste, non sans raison.

Quels sont les effets de cet environnement électrique sur la santé ?

Notre corps est une antenne dont les cellules échangent, elles aussi, sur certaines longueurs d’onde de même que la charge électrique de leur membrane résulte de leurs échanges.

Formé des ondes artificielles électriques ou radioactives, l’"électro-smog" affecte insidieusement la santé physique et psychologique des plus fragiles et des plus exposés.

Ces agressions, détectables et mesurables, perturbent le fonctionnement des cellules. Elles entraînent maux de tête, insomnies, fatigue, baisse d’attention ou participent aux maladies les plus graves (cancers, maladies dégénératives).

Les effets biologiques les plus courants de la pollution électrique :

environnement et santéTumeur du cerveau (astrocytome), cancer du sein chez l’homme comme chez la femme, cancer de l’utérus, cancer du système nerveux, myélocytome, lymphome, mélanome, leucémie.
Certains clients sont allergiques à la pollution électrique : un radio-réveil, une lampe de chevet éteinte dont seul le fil du neutre est coupé (et non le fil de phase par lequel arrivent les électrons), un fil électrique sous le lit ou en appui sur la tête de lit, suffisent à les empêcher de dormir.

Le contact répété et prolongé avec un téléphone portable cause irritation et échauffement de l’oreille, migraines mais aussi des cas plus graves comme des carcinomes basocellulaires, astrocytomes à 3 cm derrière la boîte crânienne.

La pollution chimique

L’industrie chimique nous rend d’innombrables et précieux services. En revanche, si nous en prenons le meilleur, nous héritons aussi du pire.
En effet, la pollution chimique envahit peu à peu notre environnement, mettant notre santé en danger.
Pays magnifique et première destination touristique du monde, la France est constellée de sites pollués. Les toxicologues ont recensé plus de 350 000 sites « potentiellement pollués ».

environnement et santé
Sous ce doux euphémisme, nous pouvons deviner qu’ils sont chargés en produits toxiques.
Ainsi, les produits chimiques enfouis libèrent leurs jus et leurs gaz pendant des décennies et parfois des siècles. La qualité de l’air, celle des nappes phréatiques et la chaîne alimentaire en pâtissent à l’insu des habitants. Cette situation n’est pas étrangère à la prolifération des cancers et autres maladies dégénératives.
Jugée politiquement explosive, l’ampleur des risques reste confidentielle.
Les enfants, qui sont fréquemment en contact avec le sol, sont les premiers menacés. Il est donc important de chercher à savoir si votre lieu de vie est contaminé par une activité passée. Vous éviterez, le cas échéant de vous exposer et, si nécessaire, vous pourrez exiger une décontamination ou une mise en sécurité du site.

Pour en savoir plus : Sites pollués en France de Frédéric Ogé et Pierre Simon, Ed. Librio, 2004.

L'air intérieur

Quand on parle d'environnement et santé, la qualité de l'air intérieur est primordiale.
En effet, une ventilation insuffisante et la présence de polluants chimiques peuvent dégrader notre santé.
Les sources de pollution chimique dans nos locaux d’habitation sont nombreuses.

Des substances chimiques émanent des produits d’entretien :

• Boules antimites • Diffuseurs électriques
• Décapants pour fours • Nettoyants pour vitres
• Désodorisants • Plaquettes anti-moustiques
• Détachants • Solvants pour peintures
• Détergents pour moquettes

Les substances qui en émanent sont gravement toxiques :

• Paradichlorobenzène • Naphtalène
• Dichlorvos • Éthers de glycol
• Chlorpyriphos • C.O.V. (Composés Organiques Volatils)

Certaines de ces substances migrent parfois à travers les emballages ou rayonnent à travers eux. Nous aurons remarqué que l’étiquette d’une bouteille en plastique contenant certains produits chimiques ménagers s’efface plus vite qu’une autre. Il arrive même que l’étiquette tombe en poudre au pied de la bouteille…

Le temps, un facteur clé.

La durée d'exposition accentue le lien entre environnement et santé

Hippocrate, père de la médecine insistait sur l’importance de la salubrité du lieu pour rester en bonne santé. Dans bien des cas, ce n’est pas l’intensité des perturbations qui fait leur dangerosité mais bien la durée d’exposition. Leur intensité ne les rend perceptibles que chez des sujets hypersensibles. Or, si de nombreuses personnes ignorent totalement l’existence de ces perturbations, elles y sont pourtant vulnérables dans le temps.

On se demande souvent au bout de combien de temps d'exposition on est en danger. La dangerosité des agressions géobiologiques s’accroît au fur et à mesure du temps d'exposition. Elles peuvent avoir un effet immédiat chez les nourrissons car leur multiplication cellulaire est rapide.

environnement et santé

Les troubles s’accroissent au fil des mois lorsqu'on séjourne sur une zone "géopathogène", ou que l'on est exposé à une pollution électrique, chimique ou radioactive. Les douleurs peuvent apparaître en quelques semaines. Les pathologies les plus lourdes ne surviennent le plus souvent qu’après cinq années d’exposition.

Il existe des solutions santé naturelle pour vous prémunir des agressions de l'environnement sur notre santé.

Deux alternatives santé complémentaires :
La géobiologie vise à détecter et mesurer ces agressions pour vous mettre à l'abri.
La bioénergie rééquilibre vos biochamps et restaure votre vitalité.

Trouver un géobiologue ou un bioénergéticien

Suite du dossier géobiologie :