Chers amis,

La situation que nous vivons tous ensemble est inédite. Les enjeux sanitaires dramatiques nous invitent à repenser nos paradigmes.
Face à ces virus nouveaux, la chimie n'est pas une solution. La pandémie gagne du terrain de façon exponentielle et nous nous sentons impuissants.
Or il est plus que jamais le moment de vous occuper de VOTRE IMMUNITÉ et de celle de vos proches.

Pourquoi tous les porteurs du virus ne tombent pas malades ?

Face à ce virus, certains restent porteurs sains quand d'autres développent de sérieuses complications respiratoires voire succombent, de plus en plus nombreux.
On constate que les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, diabétiques, personnes cardiaques...) sont les plus touchées.
Mais les cas graves qui pourtant étaient "dans la force de l'âge" se multiplient.

Pourquoi cette inégalité ? Pourquoi eux et pas nous ? Pourquoi nous et pas eux ?...

Certainement parce que nos systèmes immunitaires ne sont pas égaux.

Une immunité à préserver

Notre système immunitaire est a priori capable de se défendre seul. Nous avons en nous les ressources pour rester en bonne santé.

Encore faut-il pouvoir demeurer à l'abri de la radioactivité d'origine naturelle et artificielle; des rayonnements, des champs et des ondes qui prolifèrent dans les villes comme dans les campagnes.

geobiologie immunite

Comment prendre soin de votre immunité ?

Prévention

Alliée n°1 de votre immunité : la géobiologie

Pour se prémunir de ces agressions, il faut avant tout : les détecter pour pouvoir les localiser, les identifier et ainsi les éviter.
C'est l'objet de la géobiologie : détecter et mesurer les champs électromagnétiques naturels et artificiels dans l'habitat, dans l’entreprise, dans les élevages, les exploitations agricoles, viticoles... tous les lieux de vies (humaine, animale comme végétale) où l'on est susceptible de séjourner durablement (une exposition ponctuelle à ces agressions restera sans conséquence pour votre immunité).

geobiologie immunite
Plan d'une habitation avec report des perturbations géobiologiques : En bleu : veines d'eau souterraines, En rouge : réseau Curry

Parmi les pollutions électromagnétiques et rayonnements détectés par le géobiologue, les plus agressifs sont :

  • Agressions naturelles venues du sous-sol : les veines d'eau souterraines, les réseaux Curry (de nature magnétique) et Grand Diagonal (de nature électrique)
    Le géobiologue va reporter ses détections des champs et rayonnements d'origine naturelle sur un plan du lieu à l'échelle. Ceci vous permettra d'être autonome : en localisant précisément l'emplacement des agressions, vous pourrez placer vos lits, sièges de bureau etc dans les zones restées vierges sur le plan, appelées "zones neutres".
  • Pollutions d'origine artificielle (générée par l'homme) : les hyperfréquences* (wifi, antenne relais, lignes haute tension...) et les basses fréquences (électricité domestique) pour lesquelles la qualité de la prise de terre est essentielle.
    L'electrosmog (pollutions artificielle) étant plus diffus, c'est à dire pas cantonné à une zone précise, le géobiologue adoptera le protocole "SEP" par ordre de priorité : Supprimer, tant que possible; Éloigner, s'il n'est pas possible de supprimer l'agression; Protéger si aucune des deux premières solutions n'est possible. Dans ce cas uniquement, le géobiologue vous conseillera sur les dispositifs de protection adaptés.

*Notons que l'arrivée prochaine de la 5G est une catastrophe sanitaire !

L'objectif premier du géobiologue est donc de vous permettre d'éviter ses agressions électromagnétiques. La géobiologie est un ainsi une alliée de choix pour maintenir son homéostasie, optimiser son immunité et ainsi, rester en bonne santé sans l'intervention de la chimie.

Pour en savoir plus sur la géobiologie : https://www.geobios.com/disciplines/dossier-geobiologie/

Alliée n°2 de votre immunité :
La bioélectronique de Vincent

La bioélectronique créée par Louis-Claude Vincent est une technique scientifique, capable de mesurer l'état (sain ou malade) d'un terrain biologique et la valeur d'un produit (bon ou mauvais) pour préserver la santé et son immunité.

Ces mesures se font à l'abri de l'air avec un appareil qui précise 3 paramètres physiques :
Le potentiel acido-basique (pH) qui mesure la concentration en protons, le facteur d'oxydo-réduction (rH2) qui mesure la concentration en électrons et la résistivité qui mesure la concentration en minéraux.

D’après la bioélectronique Vincent, la défense immunitaire est au maximum de son efficacité quand l’oxydo-réduction du sang est équilibrée. Dans la plupart des maladies virales et celles liées à la civilisation, la concentration en électrons chute ce qui entraîne une fragilisation des organismes.

L'objectif de la prévention active sera de renforcer l’immunité en normalisant l’oxydo-réduction par une recherche des électrons (alimentation crue, respiration complète, eau peu minéralisée vitalisée ... ).

Pour en savoir plus sur la bioélectronique de Vincent :

www.votre-sante-naturelle.fr

Soin et thérapie pour rétablir l'immunité

En complément, en soutien ou en alternative à la médecine conventionnelle (selon la nature de la pathologie), il existe de nombreuses thérapies à la fois innovantes et basées sur des traditions ancestrales comme la médecine chinoise.
Parmi elles, la bioénergie est particulièrement efficace :

Alliée n°3 de votre immunité : le soin ou « bilan » énergétique

La bioénergie est une méthode d’équilibrage énergétique basée sur la Médecine Traditionnelle Chinoise. Depuis des millénaires, les thérapeutes orientaux accordent une importance primordiale à la circulation de l’énergie dans le corps physique. Celui-ci est parcouru par deux douzaines de méridiens principaux ou circuits d’énergie, dans lesquels circule l’énergie vitale.

La bioénergie est à la fois préventive et vient en complément de la thérapie médicale.

Elle a des racines communes avec l'acupuncture. Citons Virginie Largardère, expert bioénergéticienne, qui explique que c’est en tonifiant les carences d’énergie ou en dispersant ses excès sur des points précis situés sur ces méridiens que les acupuncteurs régulent la circulation de cette énergie vitale. L’existence de ces points d’acupuncture est démontrée à l’aide d’un punctoscope.

L’être humain reçoit et émet des énergies vibratoires. Ces ondes produisent des champs électromagnétiques et thermiques appelés « biochamps », objectivables par différentes techniques scientifiques (effet Kirlian, électrophotonique) et avec l’antenne de Lecher.

Le bioénergéticien mesure les biochamps et en régule le fonctionnement selon un protocole complet de rééquilibrage de l’ensemble du corps énergétique. L’action porte sur les méridiens via les points d’acupuncture associée à l’utilisation de la chromothérapie et la sonothérapie.

Il en résulte notamment un état d’homéostasie (auto-équilibre) où les carences moléculaire et informationnelle sont comblées ainsi que l’élimination du stress oxydatif permettant de renforcer notre immunité.

Plus que jamais, prenez soin de vous !

Alain de Luzan, Président du Groupe GÉOBIOS

et Roger Castell, Président de l'ABE