Qu’est-ce que la bioénergie ?

La géobiologie a pour but de mettre en sécurité les personnes et leurs animaux de compagnie chez eux ou sur le lieu de travail. Cette étape étant franchie, il devient opportun de les rééquilibrer sur le plan énergétique. En effet, un individu dont le corps énergie est centré sur le corps physique est en bonne santé. Tant que la mise en sécurité n’est pas satisfaite, les soins prodigués par les spécialistes de tous bords ne peuvent apporter qu’un soulagement passager. Une récidive est probable. La bioénergie (ou "bioénergétique") a donc pour objet le recentrage des biochamps et utilise les bases de l’acupuncture pour lever les points de blocage sur les méridiens énergétiques. On observe alors une ouverture des chakras ainsi qu’un désengorgement des voies lymphatiques.

Fondements de la bioénergie

Un individu en bonne santé est centré dans ses biochamps.
Autrement dit, lorsque les biochamps électrique, magnétique et thermique d’une personne se répartissent symétriquement par rapport à l’axe central de son corps physique, celle-ci est en bonne santé physique et mentale.

Le centrage de ces biochamps passe par une action sur les méridiens d’énergie. Celle-ci peut être effectuée soit à l’aide d’aiguilles (acupuncture), soit par pression des doigts (digipressure ou digipuncture), soit par un travail à l’antenne de Lecher (bioénergétique).

Il s’agit de tonifier les points en vide d’énergie et/ou de disperser l’énergie sur les points en blocage énergétique.
De la sorte, l’énergie circule sur tout le méridien, à moins qu’une lésion y fasse obstacle (cette limite étant commune aux différentes sortes de médecines).
A l’issue d’une telle action sur les méridiens concernés, on observe un (re)centrage des biochamps ainsi qu’une ouverture des chakras.
Le corps énergétique s’en trouve dynamisé et rééquilibré ponctuellement.
Pour que ce rééquilibrage des biochamps soit durable, deux conditions doivent être respectées :

• la personne doit dormir en zone neutre ou sur une zone de renforcement immunitaire
(cf . géobiologie)

• Ses carences nutritionnelles - identifiées par exemple par résonance vibratoire à
l’antenne de Lecher - seront comblées à l’aide de micronutriments. Une nutrition
adaptée et sur mesure prendra le relais pour prévenir de nouvelles carences.

probleme d’ancrage

probleme d'ancrage

Pathologie cérébrale

pathologie cerebrale

Pathologie abdominale

pathologie abdominale

Méthode du bioénergéticien GÉOBIOS®

La naissance de la méthode GÉOBIOS®
Dérivée de la méthode ACMOS initiée par René NACCACHIAN, la méthode mise en oeuvre par GÉOBIOS® y ajoute la mise en sécurité des personnes en amont et la prise en compte des interférences métapsychiques en aval. Elle se base sur les principes de la physique quantique enrichie des résultats des Recherches de l’IRGB (Institut de Recherche en Géobiologie et en Bioénergie).

Les principes de la bioénergie
Lorsqu'il accumule les agressions, le corps humain perd ses repères et n'a plus assez de ressources pour maintenir son équilibre. Les blocages énergétiques sont des révélateurs ou des précurseurs de désordres organiques. Ils provoquent des douleurs, des inflammations, des kystes, des polypes, des fibromes ...

Les objectifs du bioénergéticien GÉOBIOS
Les techniques mises en oeuvre dans le protocole GÉOBIOS® ont les objectifs suivants :
• Rétablir la circulation de l'énergie dans tous les organes et les fonctions facilitant l’autoguérison.
• Redonner à l'organisme la dynamique nécessaire pour restaurer la régénération cellulaire et tissulaire,
• Recentrer les biochamps.
• Veiller à la compatibilité de la médication et de sa posologie.
• Nettoyer les biochamps des kystes énergétiques et des entités qui les parasitent ou les squattent.